Quelques réflexions sur l’innovation…

mai 10, 2009 à 10:42 | Publié dans Réflexions sur l'innovation, Tous les articles | Laisser un commentaire
Étiquettes : ,

Voilà notre troisième piste de réflexion sur l’innovation.

Le R&D, c’est quoi ?

images2
Innover passe également par une culture d’innovation obtenue suite à l’animation d’un réseau, à la mise en place d’un comité d’innovation en amont.
Les tâches assignées à ce comité peuvent être articulées ainsi :
– Réunir les informations pertinentes par rapport à l’objectif
– Identifier les pistes à suivre
– Affiner par un complément d’information et confirmer que l’opportunité est viable
– Sélectionner les idées et proposer un projet d’innovation
Malgré le fait qu’il n’y ait pas une recette « comment innover », on peut conclure qu’une analyse du processus d’innovation peut limiter les risques et proposer des jalons pour « mieux innover ».

Publicités

Quelques réflexions sur l’innovation…

mai 8, 2009 à 10:05 | Publié dans Réflexions sur l'innovation, Tous les articles | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , ,

Voilà notre seconde piste de réflexion sur l’innovation.

Qu’est ce que la créativité appliquée ?

hero-innovation
L’innovation est le travail qui fait le lien entre la découverte, le développement d’un produit et sa commercialisation. Il s’agit d’abord à apprendre à rapprocher les idées sélectionnées suite à une veille et à des prospectives spécialisées. De ce rapprochement peuvent naître les idées, cependant on estime qu’un succès a des chances de se concrétiser pour seulement 60 idées. La qualité des idées et leur enchaînement reste essentiels.
Avant d’innover, il faut une attitude positive qui permettrait des allers–retours successifs d’une pensée divergente à une pensée convergente. Grâce à la pensée divergente sont sélectionnés les savoirs et les bonnes manières de faire de l’environnement. Grâce à la pensée convergente ces conclusions sont mises ensemble avec les possibilités internes de l’entreprise. Il est estimé qu’il faut au moins trois cycles avant d’espérer une conclusion valable.
Pour innover, il faut un esprit ouvert à la remise en question. Après l’identification de l’objectif, il faut continuer par l’identification de la solution et rester prêt à saisir toute bonification de la solution. Trouver des solutions géniales pour un faux problème ou se contenter de la première idée valable sont des démarches à éviter.

Peut-on catégoriser les innovations ?

avril 10, 2009 à 8:10 | Publié dans Réflexions sur l'innovation, Tous les articles | Laisser un commentaire
Étiquettes :

Lorsque l’on commence une réflexion sur l’innovation, on se demande tout d’abord ce que désigne le terme « innovation », en quoi il se distingue de la création ou de l’invention par exemple.
On comprend rapidement la distinction : l’innovation est la mise en œuvre d’une invention et son adoption par le corps social. Autrement dit, s’il n’y a pas d’entrepreneur assez fou pour prendre le risque de proposer son invention à la société, il n’y a pas d’innovation !

Puis l’on cherche à catégoriser les types d’innovations qui nous entourent. Certes les innovations technologiques nous viennent rapidement à l’esprit car ce sont elles qui changent nos vies, mais il existe des distinctions entre les innovations majeures et mineures, les innovations de produits et de procédés, les innovations organisationnelles, etc.

Pour s’y retrouver dans tous ces concepts, nous proposons ci-après de se référer à deux sites Internet : celui de la Cité des Sciences à Paris et celui de Brises, édité par le CRDP de l’Académie de Lyon.

Quelques réflexions sur l’innovation…

avril 10, 2009 à 8:02 | Publié dans Réflexions sur l'innovation, Tous les articles | Un commentaire
Étiquettes : ,

Tout au long de notre analyse, nous posterons quelques pistes de réflexion sur l’innovation.

Pourquoi innover ?

annee_europe_innovation2

L’invention est plutôt le fruit d’une recherche, d’un travail de chercheur. L’innovation est une traduction de cette invention dans les faits par la proposition au public de nouveaux produits et services. Ce travail est fait par l’innovateur qui prend le risque de la mise en œuvre en réunissant les moyens nécessaires pour réaliser l’innovation. Il est possible que les usagers ne s’approprient pas l’innovation ou qu’ils se l’approprient de manière différente de celle préconisée, et les effets économiques attendus ne dépassent pas les dépenses engagées.

Dans l’innovation il y a toujours autant de chances d’échouer que de gagner. Celui qui innove peut prendre l’avantage sur la concurrence pour un certain temps. Le premier peut également perdre car il a beaucoup investi, mais l’innovation n’était pas encore parfaite ou le moment de lancement pas encore propice. Le second peut ainsi repartir de cette base d’innovation en améliorant ce qui manquait.

Innover est un processus complexe car il doit répondre à la fois à l’injonction d’adaptation au contexte en dynamique permanente (technologies nouvelles, attentes des usagers…) et à une stratégie d’efficacité économique et concurrentielle.

Cependant il est possible d’envisager une réflexion afin de limiter la prise de risque. Innover est un processus qui peut être analysé et organisé. La prise de risque peut être appréhendée.

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.